Les Français privilégient l’assurance vie au Livret A

0
51

Avec une collecte nette de 3,9 milliards d’euros, au seul mois de juillet, son montant le plus haut en quatre ans, l’assurance vie va au-delà des attentes des économistes. Au total, elle a réuni, depuis le début de l’année, une somme record de 14,2 milliards d’euros, soit plus que les 10,7 milliards d’euros collectés sur l’ensemble de l’année 2013. Ces chiffres affriolants confirment la tendance qui la place désormais devant le Livret A, l’autre placement préféré des Français.

Le vif intérêt porté à l’assurance vie se fait au détriment de sa consœur le Livret A qui a peu à peu perdu de son panache. Sur la même période, les chiffres de ce dernier ont accusé une baisse de 1,08 milliard d’euros. En tout, il n’a collecté que 1,2 milliard d’euros sur les sept premiers mois de l’année 2014, contre 15,5 milliards d’euros au cours du même laps de temps en 2013.

Le penchant pour l’assurance vie se justifie par plusieurs facteurs. En effet, le taux directeur du Livret A a perdu 0,25 point au 1er août, passant de 1,25% à 1%, soit le niveau le plus bas depuis sa création : pas de quoi séduire les Français. Le pessimisme systématique face à un secteur de l’immobilier douteux a également joué un rôle flagrant dans ce repositionnement de l’épargne.

Face à la débâcle du Livret A, l’assurance vie est en phase de devenir la nouvelle coqueluche des Français. Il faut dire que le placement a de quoi attirer. Comme l’annonçait le président de la République au début de l’année, il devrait tirer parti d’un relatif équilibre fiscal jusqu’en 2017. Le produit semble donc être une bonne alternative pour gagner de l’argent, du moins les liquidités dont l’épargnant n’aura pas besoin à court terme. Même en cas de retrait dans les quatre premières années du plan, lorsque la taxation des revenus est élevée, le rendement demeure intéressant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici