Assurance vie. Explication et comparatif sur la fiscalité, les frais, la succession et les bénéficiaires d’un contrat d’assurance vie.

Possibilités de rachat ou d’avance en cours de contrat d’assurance vie

Le contrat d’assurance vie permet de constituer une épargne et d’en obtenir le versement, sous forme de capital ou de rente, si la personne assurée est toujours en vie au terme du contrat. Mais quelle sont les possibilités en cas de besoin urgent d’argent?

En cas d’un besoin financier urgent avant la fin du contrat, 3 options sont envisageables : le rachat de contrat d’assurance vie total, le rachat partiel ou une avance en cours. Attention, ces opérations sont possibles seulement dans le cas où le contrat d’assurance vie mentionne bien une valeur de rachat. En effet, certaines assurances ne comporte aucune valeur de rachat.

 

Le rachat de contrat d’assurance vie total

Dans le cadre d’un rachat total, le souscripteur du contrat se voit rembourser la totalité de la valeur de rachat du contrat avant le terme de celui-ci. Ainsi cette opération clôture le contrat de manière définitive. Le souscripteur récupère la totalité de son placement mais perd par la même occasion les avantages acquis avec l’ancienneté.

 

Le rachat de contrat d’assurance vie partiel

Comme son nom l’indique, seule une partie de la valeur de rachat est remboursée. L’autre partie reste donc investie dans le contrat. Le souscripteur continue à bénéficier des avantages fiscaux comme l’exonération d’impôt sur le revenu et sur les successions. Il s’agit de l’opération à privilégier en cas de besoin d’argent ponctuel.

 

L’avance en cours

L’avance en cours permet au souscripteur d’obtenir une avance d’argent par l’assureur sans que cela ne modifie le contrat d’assurance vie. L’épargne n’est pas réduite et voit donc sa rentabilité intacte continuant à générer normalement des intérêts. Il s’agit d’une sorte de prêt sans aucune fiscalité.